Le dépistage, un moyen efficace pour freiner cette maladie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le dépistage, un moyen efficace pour freiner cette maladie

Message par hyu le Dim 23 Mar - 9:06

Nouvelles recommandations pour la prise en charge du diabète de type II


Le dépistage, un moyen efficace pour freiner cette maladie

La
prévalence du diabète adulte devrait augmenter de manière significative
à la fois dans les pays développés et dans les pays en voie de
développement. Le diabète est considéré aujourd’hui par l’OMS comme une
« épidémie ».

De nouvelles techniques pour une meilleure maîtrise de la glycémie ont
été présentées la semaine dernière, lors du séminaire de formation
organisé par l’Association américaine du diabète, en collaboration avec
le laboratoire Sanofi Aventis à Paris. Des techniques qui peuvent
améliorer l’efficacité thérapeutique du diabète qui touche aujourd’hui
171 millions de personnes dans le monde. L’Afrique du Nord et le
Moyen-Orient figurent parmi les plus touchés par cette pathologie.
L’Algérie est classée parmi ces pays avec une prévalence de 7,3% en
2007 et atteindra d’ici à 2025 8,9%. Lors d’un point de presse organisé
à l’issue du séminaire, le Dr Huda Ezzedin, spécialiste en
endocrinologie et diabète à Abu Dhabi, et John Buse, président
endocrinologue et membre de l’Association américaine de diabète, ont
présenté pour la première fois l’épidémiologie du diabète dans les
régions du Moyen-Orient et d’Afrique ainsi que les recommandations de
l’ADA. Après avoir donné les statistiques mondiales de la maladie, les
orateurs ont souligné que l’incidence du diabète de type I augmente à
un rythme élevé, soit d’environ 3%. Le diabète de type II, enregistre
quant à lui une progression rapide chez les enfants et les adolescents
des pays industrialisés. Dans la région de la Méditerranée orientale et
du Moyen-Orient, a expliqué le Dr Ezzedin, la prévalence du diabète est
l’une des plus élevées au monde avec 9,4%. « L’explosion du diabète au
sein de la région EMME concerne essentiellement le diabète de type II.
Le vieillissement des populations, associé à des changements
socioéconomiques et à une occidentalisation, a entraîné une hausse
spectaculaire de la prévalence du diabète », a-t-elle indiqué. Des
études réalisées dans certains pays de cette région, à savoir les
Emirats arabes unis, le Bahreïn, le Koweït, l’Arabie Saoudite, l’Egypte
et Oman ont montré que dans ces pays, les taux actuels de prévalence de
diabète, tout comme le taux d’altération de la tolérance au glucose
(prédiabète), se situaient parmi les dix les plus élevés au monde. « A
l’instar de nombre d’autres pays affichant une forte prévalence de
diabète, le diabète de type II tend à se développer à un âge
relativement précoce », a-t-elle signalé en revenant sur la dernière
étude réalisée en 2007, dont les résultats ont été donnés pour la
première fois à l’occasion de ce séminaire. Cette étude a concerné un
échantillon de 2195 patients d’Afrique et du Moyen-Orient. Les
résultats ont révélé que le taux de glucose de ces patients a dépassé
les normes respectées, à savoir un taux inférieur à 7%. « Chez ces
malades, a souligné l’oratrice, la moyenne est de 8,1% et deux tiers
des patients ne sont pas contrôlés et leur glycémie est souvent
supérieure aux normes fixées par les recommandations. L’étude a
également montré que seuls 35% des patients en Afrique ont vu des
éducateurs et 20% au Moyen-Orient. Ce qui donne de mauvais résultats
quant au suivi de la maladie », a déclaré le Dr Ezzedin. Elle a précisé
que la majorité de ces patients a une maladie associée telle que l’HTA
et les maladies cardio-vasculaires. Ce qui complique davantage la prise
en charge. Pour les conférenciers, des efforts doivent être déployés
pour faire reculer cette maladie. Le dépistage du diabète de type II
est aujourd’hui une priorité dans ces régions, ont conseillé les
conférenciers. Comme il est aussi important, selon eux, de surveiller
les femmes enceintes, dont 3% ont des grosses complications par le
diabète. Le dépistage doit se faire au troisième trimestre, a indiqué
le Dr Ezzidin.

_________________


Das Geheimnis ist, dass diese geheim geheim ist.
On ne force pas le secret. Ou le secret vient comme de lui-même à soi, ou bien le secret vous est interdit.

hyu
Admin
 Admin

Masculin
Nombre de messages : 4953
Age : 26
Localisation : Affreville
Emploi/loisirs : Etudiant
Etudiant en : Science et technologie "ST"
Réputation : 0
Points : 9842
Date d'inscription : 23/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://refuge-zone.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum